Sommaire

  • Modèles de maison passive : clarifions nos idées...
  • Modèles de maison passive : les différents types de construction

Il existe bien des façons de construire une maison passive et cette variété fait partie de leurs charmes ! Nous vous proposons d'en présenter les principales en fonction des différentes techniques employées.

Une surprise nous attend : si bâtir "passif" est avant tout un gage d'économie d'énergie, on pourrait en déduire que c'est aussi une garantie en faveur de l'écologie en général. Ce n'est pourtant pas forcément le cas, comme vous allez pouvoir vous en rendre compte...

 

Modèles de maison passive : clarifions nos idées...

Réduire les coûts de chauffage en améliorant grandement l'isolation et l'étanchéité des bâtiments, telle est la base du raisonnement qui a conduit le PassivHaus Institut (PHI) à mettre en place le standard "passif".

En outre, les constructeurs doivent respecter la réglementation thermique en vigueur :

  • actuellement la RT2012 ;
  • bientôt la RT2020 (très proche du standard passif mis en place par le PHI).

Cependant, construire passif n'implique pas forcément utiliser des matériaux écologiques ! En revanche, si tout est possible en terme de forme, le coût et les complications liés à des bâtiments insolites poussent la plupart des constructeurs (et leurs clients !) à la sobriété, sans pour autant céder au manque de grâce et d'esthétique.

Modèles de maison passive : les différents types de construction

Construction "traditionnelle" : brique, béton, polystyrène...

On peut très bien construire passif en utilisant les techniques maintes fois éprouvées. La plupart des gros constructeurs ont donc choisi des structures "classiques", avec briques ou béton, doublées d'un isolant extérieur du type polystyrène, ou du béton banché dans un coffrage isolant.

Voici quelques exemples de prestataires :

  • béton banché, coffrage isolant + entretoises : Euromac2, Vision habitats ;
  • polystyrène expansé + bois : AGR et Pop Up ;
  • béton cellulaire + ITE (fibre bois, laine de roche ou polystyrène) : Passion Passive.

Tendance "écolo" : bois, laine de bois, paille...

Il est tout à fait possible d'allier le "passif" à l'écologie jusque dans le mode de construction.

De plus en plus d'architectes et de constructeurs se tournent vers les maisons à ossature bois, ou vers des panneaux constructifs complets transportables sur le chantier et composés de plaques de bois emprisonnant un isolant naturel (paille, laine de bois, chanvre…).

En voici quelques-uns :

  • Ossature bois + fibre de bois et/ou ouate de cellulose : Armapa, Maison Passive Chloé.
  • Plaques de bois + laine de bois ou paille : laine de bois pour l'enveloppe intelligente d'Ecoxia, laine de bois ou paille pour le constructeur Bati-Paille Constructions et pour l'architecte d'Épi-Logis.

Nos autres contenus en rapport avec ce sujet :

  • La maison passive à ossature en bois est idéale pour la construction d'une maison écologique. Avantages et performances : on vous dit tout.
  • Avec le solaire passif, à distinguer du solaire actif, c'est toute la maison qui capte et retient l'énergie solaire. On le découvre ensemble !
  • Ses qualités d'isolation et de résistance au feu et au vent font de la toiture végétalisée une option idéale pour une maison passive.

Aussi dans la rubrique :

Principe

Sommaire