Sommaire

  • Valeurs clé d’une maison passive
  • Autres valeurs importantes d’une maison passive

Construire ou rénover passif, c'est respecter un certains nombre de valeurs et de critères fondamentaux basés sur le standard établi depuis 2008 en Europe par le PassivHaus Institut Allemand (PHI).

Quels sont ces critères et les valeurs qui y sont associées ? Réponses dans notre article.

 

Valeurs clé d’une maison passive

U, R et λ...

Intimement liées, les valeurs U, R et λ sont au centre des préoccupations d'un constructeur de bâtiments passifs !

Voici à quoi correspondent ces valeurs :

  • U : c'est le "coefficient de transmission thermique". On l'exprime en Watt par m² Kelvin (U en W/m².K). Un matériau est d'autant plus isolant que son U est plus petit. U est inversement proportionnel à R : U = 1/R (ou R^-1 ).
  • : c'est la "résistance thermique". Elle détermine la capacité qu'a un matériau (ou un assemblage = un complexe de plusieurs éléments) à s'opposer au flux de calories. Plus R est grand, plus l'isolation est importante. On l'exprime en m².K/W. La résistance thermique se calcule d'après le λ et l'épaisseur de l'élément considéré.
  • λ : il s'agit du "coefficient de conductivité thermique". Lambda(λ) s'exprime en W/m.K). Il est mesuré et défini en laboratoire. Pour un élément donné, le rapport "épaisseur / lambda" = "résistance thermique R". Le matériaux sera d'autant plus isolant que son λ sera faible.

Exemples d'épaisseurs et de valeurs λ pour différents matériaux et un même U de 0,25 W/m²K (donc un R de 4 m²K/W) :

  • granit : (λ = 3,5W/m.K) => épaisseur = 14 mètres ;
  • béton : (λ = 1,75) => ép. = 7 m ;laine de roche : (λ = 0,040) => ép. = 0,16 m ;
  • laine de verre HQ : (λ = 0,030) => ép. = 0,12 m.

… rapportées au standard passif

Chaque composant constructif d'un bâtiment passif doit respecter une fourchette de valeurs. Qu'il s'agisse d'un élément unique ou d'un complexe composé de plusieurs matériaux (comme un mur : ossature, isolant, parements intérieur et extérieur…), on donne la valeur U globale de l'élément.

  • Pour un mur (enveloppe) :
    • extérieur : U = 0,08 à 0,15 W/m²K ;
    • extérieur / dalle sol : U ≤ 0,15 W/m².K ;
    • toit : U = 0,06 à 0,15 W/m².K ;
    • plafond de cave : U = 0,10 à 0,15 W/m².K.
  • Pour les ouvertures :
    • porte : U ≤ 0,80 W/m².K ;
    • fenêtre à triple vitrage (valeur globale) : U ≤ 0,80 W/m².K ;
    • vitrage seul : U ≤ 0,80 W/m².K ;
    • châssis seul : U ≤ 0,80 W/m².K.

Autres valeurs importantes d’une maison passive

Bilan énergétique

Il s'agit ici de minimiser les pertes d'énergie et de maximiser les apports quand ils sont nécessaires (on évite donc les surchauffes estivales) pour déterminer les besoins du bâtiments.

  • Besoin de chauffage (ou de refroidissement). Dans un bâtiment passif il doit être extrêmement faible :
    • Besoin annuel : ≤ 15 kWh/m².a ;
    • Puissance de chauffe : ≤ 10W/m².
  • Besoin EP : c'est l'énergie dite "primaire" (depuis la source de production) pour l'ensemble des systèmes électriques (ventilation, eau chaude sanitaire, chauffage, électroménager, etc.). Au total, besoin en EP ≤ 120 kWh/m² par an.

Étanchéité

Le résultat du test d'infiltrométrie doit démontrer que le bâti ne perd pas plus de 0,6 fois son volume d'air sous une pression de 50 pascal et sur une heure de temps : test n50 : ≤ 0,6h^-1.

Ponts Thermiques

Théoriquement, on considère qu'un bâtiment passif doit être construit sans pont thermique (associé à la lettre Grecque ψ(psi) et exprimé en Watt par mètre Kelvin). Pas de pont thermique : ψ ≤ 0,01 W/m.K.

Nos autres contenus en rapport avec ce sujet :

Aussi dans la rubrique :

Principe

Sommaire