Sommaire

Pour réaliser une rénovation énergétique performante, il faut améliorer chaque partie de votre bâtiment et donc réaliser un bouquet complet de travaux. Voyons ensemble en quoi consiste cette notion !

 

Un unique bouquet de travaux pour une rénovation globale

Pour passer d'une passoire énergétique à une maison basse énergie, il n'existe pas de solution miracle. Il faut traiter avec soin chaque partie de la maison.

L'isolation, élément majeur d'un bouquet de travaux

Passage obligé de toute rénovation énergétique, l'isolation doit être conséquente pour chaque paroi :

  • En toiture, si vous avez la hauteur suffisante, n'hésitez pas à mettre dans les 40 cm d'isolant (un isolant en vrac, soufflé, ne coûte pas cher). Si vous êtes limité par une hauteur sous plafond à préserver, sachez qu'il faut au moins 25 à 30 cm d'isolant (en fonction de la performance de celui-ci), pour atteindre un niveau performant.
  • Au sol, si c'est techniquement possible, on visera 10 à 20 cm en fonction des cas. Si l'isolation du sol n'est pas possible, on cherchera à compenser par une isolation périphérique, c'est-à-dire qu'on isole les soubassements.
  • Sur les murs, il faut viser 16 à 20 cm d'isolant en fonction de la performance de celui-ci.

La liaison des différentes parois devra être gérée sans interruption de l'isolation. Les portes et les fenêtres seront à isolation renforcée et devront être posées dans le prolongement de l'isolation des murs.

Éléments techniques du bouquet de travaux

La ventilation est un point crucial pour la santé des occupants et pour éviter des dégradations. Idéalement, la ventilation sera double-flux, avec récupération de chaleur d'au moins 90 %. À défaut, il faudra choisir une ventilation hygro-réglable, qui régule les débits en fonction de l'humidité dans les pièces.

Lire l'article Ooreka

Pour le chauffage, il conviendra de choisir un système avec un rendement d'au moins 90 %. Privilégiez les sources d'énergie renouvelables (granulés de bois, solaire thermique, pompe à chaleur à eau).

Étanchéité à l'air

Pour être vraiment efficace et ne pas voir votre efficacité énergétique réduite à néant par des courants d'air intempestifs, l'étanchéité à l'air est un passage obligé. Il vous faudra être vigilant sur le soin mis pour l'ensemble des travaux de votre bouquet.

Pour cela, la programmation des travaux et la coordination des différentes entreprises sont primordiales.

Rénovation par étape avec plusieurs bouquets de travaux

Vous n'avez pas les moyens financiers de réaliser cette rénovation globale d'un seul coup ? Attention, un bâtiment est complexe et certains travaux doivent impérativement être réalisés en même temps.

Ne pas se tromper sur l'épaisseur d'isolant

Ramené au coût global (échafaudage, isolant, main-d’œuvre), le surcoût lié à la performance de l’isolant n’est pas prépondérant. Il est donc toujours plus rentable de mettre directement la bonne épaisseur d'isolation : le mieux est de faire réaliser un audit énergétique.

Intervenir de manière cohérente

Un bâtiment est un système complexe : chaque modification est susceptible d’avoir des répercussions sur l’ensemble.

Pour avoir une maison performante, il faut que l'ensemble de l'isolation soit « continu », c'est-à-dire qu'il y ait le moins possible de ponts thermiques (rupture de la performance de l'isolation aux jonctions des différents éléments).

Lire l'article Ooreka

Prix d'un bouquet complet de travaux

Un bouquet de travaux complet, permettant à une maison énergivore (étiquette énergie D, E ou F) d'atteindre un niveau performant (autour du niveau B) coûte entre 250 et 500 €/m².

Il s'agit là de la partie amélioration énergétique. Ce prix ne comprend pas l'éventuelle extension que vous envisagez, ou la cuisine équipée que vous souhaitez installer !

Pour en savoir plus :

Aussi dans la rubrique :

Budget

Sommaire