Sommaire

  • Architecture bioclimatique : un double concept
  • Le cercle vertueux de ce type d'architecture
  • Architecture bioclimatique : la maison passive

C'est vivre une contradiction : capter et conserver la chaleur en hiver et l'évacuer facilement l'été.

L'architecture bioclimatique d'une maison passive repose sur quatre piliers :

  • la maîtrise de l'énergie,
  • la ventilation,
  • les ouvertures,
  • l'étanchéité.

 

Architecture bioclimatique : un double concept

Dans l'architecture bioclimatique, il y a deux concepts interdépendants :

  • bio : se focalise sur la vie quotidienne - le biorythme - des occupants de la maison,
  • climatique : l'habitat doit être conçu en harmonie avec son environnement.

Ce type d'habitat écologique est conçu pour ceux qui souhaitent vivre en osmose avec leur environnement.

Le cercle vertueux de ce type d'architecture

Dans une construction bioclimatique, tout est pris en compte :

  • le temps extérieur,
  • le site,
  • la géographie du lieu,
  • les habitants de la maison, etc.

Chacun de ces paramètres est interdépendant des autres, faisant partie d'un cercle qui se veut vertueux.

Ce type d'architecture se différencie donc :

  • de la maison HQE, qui se focalise avant tout sur un régime énergétique très basse consommation,
  • de la maison autonome qui, à cause des contraintes liées à l'autarcie, essaie d'être totalement indépendante de l'environnement.

Architecture bioclimatique : la maison passive

En quatre volets, le concept bioclimatique répond à la définition de la maison passive :

Architecture bioclimatique et maison passive

Pôle Objectif Conseil
Énergies Les conserver quasi intactes, ou du moins le plus longtemps possible grâce : Raisonner sobriété et économies d'usage.
Ventilation
  • Respirer un air sain, renouvelé régulièrement, sans pertes thermiques évidemment, passe (au moins !).
  • Deux types d'installations aujourd'hui familières des chantiers passifs :
Privilégier la circulation naturelle de l'air.
Entrées et ouvertures -
Étanchéité
  • La qualité de l'isolation est fondamentale.
  • Pour y parvenir, deux solutions y totalement dédiées :
  • La maison passive est une norme exigeante.
  • Il faut être capable de justifier les résultats énergétiques drastiques qu'elle promeut.

Aussi dans la rubrique :

Principe

Sommaire