Sommaire

  • Infiltrometrie : le « blower door » test
  • Matériel et étapes du test d'infiltrométrie
  • Test d'infiltrometrie : obtenir le certificat maison passive

Un test essentiel pour obtenir la certification « maison passive ».

L'architecture bioclimatique d'une maison passive repose sur quatre piliers :


Infiltrometrie : le « blower door » test

Le test d'infiltrométrie (ou blower door test) contribue aux objectifs de limitation de consommation énergétique propres à la maison passive.

Les mesures sont réalisées selon des critères rigoureux alternatifs de pressurisation et de dépressurisation d'air dans un bâtiment.

L'infiltrométrie consiste à mettre un bâtiment en dépression ou surpression pour :

  • réaliser une série de mesures à différentes valeurs de pression grâce à des enregistreurs de pression et de débit,
  • détecter les fuites d'air « involontaires » au travers de l'enveloppe.

Matériel et étapes du test d'infiltrométrie

Le test d'infiltrométrie dure environ 30 minutes.

Pour ce test, on utilise un appareil dédié : le Blower Door ou l'infiltromètre, composé :

  • d'un ventilateur,
  • d'une toile de nylon étanche permettant d'étanchéifier la porte ou la fenêtre sur laquelle le ventilateur est placé.

Les mesures sont réalisées selon les étapes suivantes :

  • on choisit une porte ou une fenêtre extérieure qui devient momentanément « soufflante » via l'installation d'un ventilateur puissant : toutes les autres ouvertures extérieures sont fermées, mais les portes intérieures restent ouvertes,
  • avec le ventilateur, on aspire continuellement l'air du bâtiment jusqu'à atteindre une dépression intérieure de 50 Pa (ce qui équivaut à un vent de 35 km/h qui soufflerait vers chacune de ses faces),
  • s'il y a des fuites (courants d'air) dans l'enveloppe du bâtiment (orifices dans les murs, menuiseries, défauts d'étanchéité, etc.), ils sont localisés par un anémomètre, des fumigènes ou par thermographie infrarouge.

Une caméra thermique détectera les variations de température, signe d'infiltration d'air froid (ou chaud) dans la maison.

Test d'infiltrometrie : obtenir le certificat maison passive

L'infiltrométrie permet l'évaluation précise des fuites d'air ou infiltrations, conformément aux critères de la norme européenne NF EN 13829 qui règlemente l'habitat passif :

  • un premier test se fait lorsque le bâtiment est rendu hors d'eau et hors d'air,
  • un second test établit la mesure de référence pour l'obtention du certificat « maison passive » ou du label BBC.

Le résultat du test consiste en un coefficient d'étanchéité résumant des calculs réalisés par le thermicien.

Un coefficient d'étanchéité à l'air inférieur ou égal à 0,6 autorise l'obtention du certificat maison passive (n50 < 0,6 h-1) sous réserve de remplir toutes les autres exigences de la norme.

Ces projets peuvent aussi vous intéresser :

Ces projets peuvent aussi vous intéresser :