Sommaire

  • Pont thermique : les fuites d'énergie de la maison
  • Où se cachent les ponts thermiques ?
  • L'isolation extérieure contre le pont thermique
  • Pont thermique : quelques conseils

L'ennemi public n°1 de la maison passive.

Pour la construction d'une maison passive, plusieurs aspects techniques sont essentiels :

  • la traque des ponts thermiques,
  • une bonne isolation par l'extérieur notamment.

 

Pont thermique : les fuites d'énergie de la maison

Un pont thermique est une zone faible de l'habitat à partir de laquelle l'énergie intérieure s'échappe.

On peut aussi bien perdre de la chaleur en hiver que de la fraîcheur en été.

Ce sont donc des zones importantes de déperdition thermique après celles que constituent le toit, les fenêtres et les portes, les murs et les sols.

Pour une construction passive, il est capital de les localiser et de les limiter : pour cela, on a entre autres recours au test d'infiltrométrie.

 

Où se cachent les ponts thermiques ?

Le pont thermique se trouve principalement aux angles des murs de l'habitation.

Plus particulièrement :

  • aux angles entre les murs de refends et les murs extérieurs,
  • au niveau des balcons si ils ont été coulés dans le prolongement de la dalle du plancher concerné,
  • aux liaisons entre les dalles de plancher et les murs extérieurs, si l'isolation intérieure n'a pas été faite ou si l'isolation extérieure ne descend pas jusqu'aux fondations,
  • dans tous les autres cas de vide d'air comme les prises de courant, les dormants des portes et des fenêtres, etc.

L'isolation extérieure contre le pont thermique

L'isolation extérieure offre un double avantage :

  • gain d'espace : l'isolant est placé au dessus du mur ou de la charpente,
  • absence de ponts thermiques,
  • intérêt esthétique : toute l'architecture de la charpente reste apparente.

Pont thermique : quelques conseils

Quelle que soit la solution retenue pour l'isolation et la lutte contre les ponts thermiques, n'oubliez pas les recommandations techniques élémentaires pour respecter la norme de la maison passive :

  • isolation par l'extérieur : exigez l'isolation des linteaux, tableaux et appuis de fenêtre,
  • isolation par l'intérieur : les ruptures de ponts thermiques sont indispensables pour les planchers bas et d'étage. En plus, demandez une contre-cloison en brique plâtrière.

Aussi dans la rubrique :

Éléments-clés

Sommaire